ATTENTION: L'adresse d'espoir Chiapas a changé, tous les mails envoyés depuis fin janvier n'ont pas été reçus, merci de les renvoyer à:
CUIDADO: El correo de Esperanza Chiapas ha cambiado, todos los correos enviados desde finales de eneros no fueron recibidos; graxias por enviarlos de nuevo a
espoirchiapasfrance@gmail.com

miércoles, 2 de mayo de 2012

Action Urgente: Des agents de l’état menacent aux migrants et au personnel de l’auberge "La 72"

Une fois de plus (après l'auberge d'Ixtepec), nous avons reçut une sollicitude pour diffuser cette action urgente, pour défendre et se mobiliser contre les attaques gouvernementales contre les défenseurs des migrants.
--------------------------

Le 15 avril deux hommes se sont inscrits à l’auberge pour les migrants "la 72" prétendant être des migrants et vêtus comme tel. Cependant, un travailleur de l’auberge s’est rendu compte qu’il avait déjà vu ces hommes travailler comme employés ou comme informateurs pour le Bureau du Procureur General de la République. Quand le personnel de l’auberge lui a demandé de s’en aller, les hommes ont dit qu’ils cherchaient des amis. Quand les travailleurs de l’auberge ont révèlé qu’ils connaissaient leur identité réelle, les deux hommes ont répondu: "et toi quel encule es-tu? Donnes-moi ton nom".

Quand les travailleurs ont insisté pour qu’ils s’en aillent les deux hommes ont dit "quelle putain de sécurité vous avez, si nous avons pu rentrer"

Quand ils partirent un homme qui les attendait dehors, et on le sait, est un agent de la police judiciaire, a dit au personnel  de l’auberge que les hommes cherchaient quelques migrants qui avaient présenté une plainte d'extorsion contre les agents de l'Agence Fédérale de Recherche (AFI)

Il a dit "nous voulons parler avec eux, nous venons cool". Le personnel a expliqué que s’ils voulaient quelque chose, les agents pouvaient convoquer une réunion officielle dans les bureaux du ministère publique de la PGR. L'agent de l'AFI a répondu avec une menace à peine camouflée "moi aussi j'ai lu la bible, et comme elle dit, vous allez voir des choses que vous n'avez jamais vu".

Le personnel de l'auberge prépare une plainte formelle pour la présenter face à la PGR. Ils affirment avoir vu d'autres personnes passer devant l'auberge qui se trouve dans un chemin donnant sur la rue principale.



INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

L'AFI est une agence fédérale Mexicaine qui lutte contre la corruption et la délinquance organisée. Elle substitue une agence antérieure, la Police Judiciaire Fédérale. Elle est sous les ordres deu Bureau du Procureur Général de la République. Elle est censée être séparée des autres corps mexicains chargés de réaliser la loi pour éviter la possible pollution ou corruption de la part des hauts gradés des autres organisations gouvernementales.

L'auberge des migrants "la 72" de Tenosique, dans l'état du Tabasco est dirigée par Fray Tomas, et a reçu antérieurement des menaces téléphoniques et des insultes de policiers de l’état et de soldats. Pour la Semaine Sainte Fray Tomas avait organisé une action très médiatisée pour sensibiliser sur le sort des migrants, le Via Crucis.  Durant ces deux jours de marche, passant devant un camp militaire les ONG dénoncèrent les violences de l’armée. Fray Tomas a aussi participé au Tribunal Permanent des Peuples pour présenter le sort des réfugiés guatémaltèques. En décembre 2011 il avait dénoncé les agissements de l'Institut National de Migrations comme participants au crime organisé.
Los migrantes expresaron su perdón a las autoridades. Foto: Eric Banda

Des centaines de milliers de migrants irréguliers (personnes qui n'ont pas de documents officiels de voyage) essayent chaque année de traverser le Mexique depuis l'Amérique Centrale et l'Amérique du sud pour les Etats Unis. Beaucoup sont détenus par les autorités de migrations mexicaines et renvoyés dans leur pays d'origine, Amnesty International a visité le Mexique pour rechercher des documents sur la violation des Droits de l'Homme dont souffrent ces personnes. Durant sa visite, ils ont découvert que beaucoup avaient été séquestrés par des bandes, parfois avec la complicité de fonctionnaires locaux. L'impunité pour les abus contre les migrants qui se trouvent dans une situation extremement vulnérable, a permis que ces dits abus augmentent, malgré les compromis du gouvernement pour garantiser le respect du droits des migrants.

POUR ENVOYER L'ACTION URGENTE:
Merci d'envoyer vos commentaires directement à:

Directorio de Destinatarios:

Dr. Alejandro Poiré Romero
Secretario de Gobernación
Secretaría de Gobernación
Bucareli 99, 1er. piso, Col. Juárez
Delegación Cuauhtémoc
México D.F., C.P.06600, MÉXICO
Fax: +52 55 5093 3414
Correo-e.: secretario@segob.gob.mx
Tratamiento: Estimado Señor Secretario

Marisela Morales Ibáñez
Procuradora General de la República
Paseo de la Reforma 211-213
Col. Cuauhtémoc, México D.F., C.P. 06500, MÉXICO
Fax: +52 55 5346 0908 (insistan, y digan: "fax")
Correo-e.: ofproc@pgr.gob.mx 
Tratamiento: Estimada Procuradora




No hay comentarios.:

Publicar un comentario