martes, 21 de agosto de 2012

Vidéo message des zapatistes de San Marcos Aviles

Selon plusieurs organisations de droits de l'homme, la population zapatiste de la communauté indigène de San Marcos Avilés (Chiapas, Mexique) court le risque d'être agressée et déplacée. Deux cents membres de la communauté sont ainsi à nouveau et soudain menacés suite aux élections mexicaines qui ont eu lieu en juillet et été remportées officiellement par le candidat du PRI.



Les agresseurs, qui soutiennent le gouvernement officiel, s'organisent en groupes de choc, à la façon des groupes paramilitaires. Des observateurs précisent que la communauté vit une situation d'encerclement et que les familles sont traumatisées.

En 2010 déjà, toute la population (170 âmes) harcelée a été contrainte de s'enfuir et de chercher refuge dans la montagne en période de pluie. Aujourd'hui, elle craint que cette tragédie se répète. Les agresseurs menacent de séquestrer les autorités communautaires et de déplacer de force le reste de la population.

Vu la gravité de la situation, un appel urgent de solidarité a été diffusé.
Pour plus d'information: http://sanmarcosaviles.wordpress.com/

1 comentario:

  1. solidaritat Occitània-Chiapas ! Basta el capitalismo ! Comitat Chiapas Aude (Occitània "en Francia")

    ResponderEliminar