lunes, 25 de enero de 2016

Samuel Ruiz: 5 años/ans

En Français ci-dessous


Legado del Sup Marcos y el Teniente Coronel Moisés para Samuel Ruiz

"Don Samuel Ruiz García no sólo destacó en un catolicismo practicado en y con los desposeídos, con su equipo también formó toda una generación de cristianos comprometidos con esa práctica de la religión católica. No sólo se preocupó por la grave situación de miseria y marginación de los pueblos originarios de Chiapas, también trabajó, junto con heroico equipo de pastoral, por mejorar esas indignas condiciones de vida y muerte."

La teologia de la liberacion
Los gobiernos intentan callar y asesinan sus miembros, el Vaticano, la odia et quieren desaparecer la  Que es la teologia de la liberación, que se prendió en el continente latino americano hasta que el Papa quiso ponerla de rodilla?


Teologia de la liberacion por Luiz Martinez

La Teología de la Liberación nace bajo el influjo de las ciencias sociales en busca de un análisis crítico de la realidad dentro la reflexión católica. Su premisa: la salvación de Cristo no es en el más allá, sino aquí en la historia humana en lucha por una sociedad justa, que transforme la realidad, una “teología política” y misional en el mundo indígena que apela al realismo de la reencarnación sociocultural, como la de Cristo.

Teologia de la liberación, entrevista con Enrique Dussel

"cuando lees la Teología de la Liberación Latinoamericana se da cuenta que es una teología que está ligada a nuestra realidad y que está explicando las contradicciones de nuestra cultura. Es una diferencia abismal; por eso es que es la única latinoamericana y ha sido muy perseguida, pero necesariamente va a tener que resurgir. "


Raul Vera, el "otro obispo", defensor de los indigenas, migrantes, homosexuales, oprimidos...

“Estar 4 años en Chiapas me cambió profundamente la vida”, resume y a cada rato vuelve a mencionar su experiencia. “Fue el factor personal de don Samuel (Ruiz, 1924-2011); el factor de los pueblos originarios, una cultura llena de humanismo; y el factor de una iglesia que traducía el evangelio a la vida”.






Samuel Ruiz par le Sipaz


Figure clé de la théologie de la libération ayant clairement affirmé son option préférentielle pour les pauvres, il a joué un rôle très important dans la prise de conscience et la consolidation des processus d’organisation des peuples indigènes au Chiapas, et ce notamment suite au Congrès Indigène de 1974. Samuel Ruíz García a aussi fait figure de médiateur dans divers conflits latino-américains, en particulier entre l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN) et le gouvernement fédéral mexicain dans les années 90, ou, en collaboration avec d’autres intellectuels mexicains, entre l’Armée Populaire Révolutionnaire (EPR) 

Hommage de l´EZLN a Don Samuel Ruiz Garcia


Don Samuel Ruiz García ne s’est pas seulement distingué par un catholicisme pratiqué parmi et avec les dépossédés, il a aussi formé avec son équipe toute une génération de chrétiens engagés dans cette façon de pratiquer la religion catholique. Il ne s’est pas seulement soucié de la grave situation de misère et de marginalisation des peuples originaires du Chiapas, il a aussi travaillé, avec une héroïque équipe pastorale, à améliorer ces indignes conditions de vie et de mort.



La théologie de la libération


"Courant de pensée chrétien, la Théologie de la Libération est fondée sur la notion de "libération", en rapport avec la libération du peuple juif, qui, guidé par Moïse, se libère du joug de l'esclavage de l'Egypte, et traverse la Mer Rouge vers la Terre Promise. On veut libérer le pauvre du joug de la servitude et de l'exploitation.
C'est une théologie, donc un "discours sur Dieu". Mais c'est une théologie "d'en bas", c'est à dire que plutôt que de discourir sur un Dieu "dans les nuages", elle prend comme point de départ de sa réflexion le point de vue du pauvre et de l'opprimé. En ce sens, sa dimension la plus importante est une dimension sociale et politique."

Vatican II et l'église d'Amérique Latine


"Medellin a été le laboratoire d´une nouvelle idée de Dieu. Nait une théologie proposée par des théologiens qui parlent de la libération des opprimés et suggèrent une relecture de la bible depuis la perspective des pauvres et du Dieu qui a libéré son peuple de l´esclavage d´Egypte. La phrase “heureux les pauvres” se réinterprète, niant la signification traditionnelle qui valorisait la pauvreté. On la perçoit maintenant comme un péché social. Cette “théologie de la libération”# examine tout ce qui, de son point de vue, empêche les pauvres d´accéder à une vie plus humaine: politiquement, économiquement et socialement"



Théologie de la libération, entretien avec Enrique Dussel


quand il lit la théologie de la libération latino-américaine, il se rend compte que c’est une théologie liée à notre réalité et qui explique les contradictions de notre culture. C’est une différence abyssale. C’est la seule qui soit latino-américaine. Elle a été très combattue, mais elle devra obligatoirement resurgir. Les futures théologies devront s’y référer.

Samuel Ruiz et le massacre d'Acteal

"Mais la veille, le jour où les cadavres furent transportés en autocar quelques parents des victimes vinrent me dirent qu’ils voulaient creuser un tombeau collectif. Pas seulement à cause du travail que représentait le creusement de 45 tombes en une seule journée ils voulaient élever un monument à l’espérance, car ils savaient que ces frères et sœurs ressusciteraient. Je me suis réjoui de cette idée : « c’est magnifique mes frères que vous le vouliez ainsi »."




No hay comentarios.:

Publicar un comentario