viernes, 29 de mayo de 2020

Le tribunal révoque la suspension provisoire du train maya, pour intérêt économique essentiel !

 En pleine pandémie, ils révoquent la suspension provisoire du train maya et les plans d'AMLO donnent le signal de départ.



Ce 25 mai, le Tribunal collégial des affaires administratives a révoqué la suspension provisoire du train maya sur le tronçon Palenque-Escárcega, qui avait été accordée par la juge Lucia Anaya Ruiz Esparza du deuxième district d'Amparo et des procès pénaux fédéraux de l'État du Chiapas en faveur des Indiens Chol.

Par décision unanime, les motifs de la plainte déposée par le Fonds national pour la promotion du tourisme (Fonatur) ont été déclarés valables au regard du fait que le secteur de la construction est essentiel et peut effectuer des travaux pendant cette urgence sanitaire.  "Le ministère de la santé a déterminé que les activités du train maya sont prioritaires et, par conséquent, ne peuvent être suspendues malgré l'épidémie que connaît actuellement le pays. C'est pourquoi il a déterminé que les lignes générales de communication ne peuvent être interrompues, car les effets économiques et sociaux sur la population sont très importants", déclare la décision.

L'organisation Indignation a regretté que l'argument des juges soit basé sur l'intérêt économique des Tren Maya, ce qui a été largement contredit par de nombreuses organisations, communautés et universitaires. En outre, ils considèrent qu'ils ignorent la situation sanitaire actuelle où "le plus grand ordre public et l'intérêt social devraient être axés principalement sur la santé de la population.

Malgré cette décision, c'est vendredi prochain à midi que le tribunal de deuxième instance d'Amparo et des procès fédéraux décidera d'accorder ou non la suspension définitive à la communauté Chol, et donc d'arrêter les travaux pour une durée indéterminée jusqu'à ce que l'affaire soit résolue par le tribunal collégial.

D'autre part, le président Andrés Manuel López Obrador, a annoncé que ce sera la semaine prochaine et en pleine pandémie qu'il pourra reprendre ses tournées dans le pays. Le président a expliqué qu'il se rendra mardi à Cancun, Quintana Roo, pour donner le signal de départ du train maya, en plus de visiter Mérida, Escarcega, Palenque et Villahermosa, ainsi que pour donner le signal de la réhabilitation du train de l'isthme. Toutefois, cette décision doit être confirmée le 28 mai par les autorités sanitaires.




1 comentario: